mercredi 20 mars 2019

Hand cut chips with sherry vinegar

 Avec quoi manger des frites: ketchup ou mayo? (... Andalouse? Américaine? Samuraï?) Vaste et fascinant débat. La bonne réponse est: du vinaigre de Jerez, bien sûr. Mon britannique collègue ne mange que ça.

Cette photo de belles frites bien belges, qui illustre le blog depuis le début, a été prise en Angleterre.


BREF, il y a deux trois semaines, pour la toute première fois de ma vie, j'ai fait des frites moi-même. C'était sur ma liste de sensations fortes à expérimenter avant d'avoir 40 ans. 

Premier obstacle: je ne possède pas de friteuse. On vous a peut-être raconté qu'en Belgique toutes les cuisines sont équipées d'une friteuse encastrée, eh bien c'est faux. Pas toutes les cuisines.   

Or, lorsque j'étais étudiante à Louvain-la-Neuve, une vieille légende racontait qu'il est possible de faire des frites sans friteuses. Différentes versions du mythe circulent encore: l'une dit qu'il est facile de les faire frire dans un four en les badigeonnant d'huile, une autre qu'il suffit de faire bouillir de l'huile directement dans une casserole. 

N'écoutant que mon sens du devoir et mon goût de l'aventure, j'ai testé les deux méthodes.

Méthode un: la vieille casserole

"Tu dois prendre une vieille casserole avec laquelle tu ne feras plus rien d'autre", m'avait dit un camarade. "Elle doit être assez haute, parce que ça spite".

J'ai ça. Une petite casserole plus haute que large, un peu abîmée, et qui m'avait été donnée il y a plus de dix ans par la belle-mère de mon ex. (Ex + belle-mère= le combo gagnant). Bref: la vieille casserole idéale.


Méthode deux: le four

Cette méthode est un peu moins convaincante mais elle présente l'avantage de ne pas nécessiter de grandes quantités d'huile de friture (ok ça se recycle, mais c'est quand même un déchet difficile à gérer).


Les frites au four doivent être bien étalées et ne pas se toucher.


Servir avec du vinaigre de Jerez (pour une britannique touche finale) ou une sauce à base de mayo (le gras c'est la vie).



Mushroom pie

Joyeux 20 mars les petits amis: aujourd'hui c'est la journée mondiale sans viande.

Le jour idéal pour saluer le sacre d'une tarte vegan au titre de "supreme champion" au British Pie Awards -rien que ça! Reconnaissons le talent et l'ouverture d'esprit de son créateur, un certain Jon Thorner, fabriquant de tartes depuis 40 ans, qui a relevé brillamment le défi que lui lançait la demande d'une clientèle végane grandissante. 

Eh oui c'est que depuis quelques années la traditionnelle PIE revient à la mode en Grande Bretagne (à toutes fins utiles: on prononce "paille"), si bien que par la force des choses on trouve désormais de la vegan pie dans de nombreux britanniques pub: comme l'ont compris Jon Thorner et beaucoup d'autres, la vegan pie, c'est l'avenir. Et après tout, qui a dit qu'une tourte devait obligatoirement contenir du cadavre? ...Réponse: un certain Richard Corrigan: il est tout triste et il va pleurer. Conservez bien ses larmes les ami-es: apparentées aux male tears, les larmes d'omnis réacs sont très désaltérantes. On peut également les utiliser pour faire d'excellents cocktails ou réaliser de succulentes recettes de gauchisses.

En attendant vos prochaines vacances dans le Somerset où vous ne manquerez pas d'aller goûter la championne, voici ma recette maison. J'ai testé une recette au soja et une autre aux champignons, et sans surprise - vous connaissez ma faiblesse pour les champignons - cette dernière était beaucoup meilleure.




Matériel

J'ai utilisé des moules à tartelettes et des emporte pièce spéciaux pour découper la pâte - un grand rond pour le dessous et un plus petit pourle dessus. Avec un rouleau de pÂte standard je fais au moins 4 tartelettes.

Pour trois ou quatre portions

Pour la tarte
  • 1 rouleau de pâte brisée (pour une pâte plus artisanale, vous pouvez faire uen pâte brisée comme dans cette recette de pâté gaumais) (mais de préférence sans levure)
  • 4 ou 5 agarics bruns, bio de préférence, histoire qu'ils ne soient pas pleins d'eau
  • 1 belle poignée de chanterelles séchées
  • 2 càs d'huile de tournesol désodorisée

Pour le gravy
  • 33 cl de cervoise tiède
  • 1 oignon
  • 3 à 4 càs de gravy en poudre style Bisto; à défaut, de la fécule de maïs
  • Parsley, sage, rosemary and thyme, comme dans la chanson
  • Et éventuellement une feuille de laurier
  • 2 càs d'huile de tournesol désodorisée 
Pour la purée
  • 4 ou 5 pommes de terre
  • Éventuellement un petit panais, ou un bout de celeri rave, ou de rutabaga
  • 1/2 tasse de lait de soja
  • un chouia noix muscade râpée
  • huile de tournesol désodorisée
Préparation
  1. Nettoyer les agarics et les couper en gros cubes 
  2. Réhydrater les chanterelles dans de l'eau bouillante
  3. Faire chauffer l'huile dans une poele à feu modéré et y cuire les agarics
  4. Y ajouter les chanterelles après deux ou trois minutes, couvrir
  5. Couper la pâte - 4 grands cercles (+/- 11 cm de diamètre) et 4 petits (+/- 7 cm) 
  6. Disposer les grand disques dans les moules à tartelettes
  7. Refermer avec le petit rond de pate, bien souder avec vos gros doigts humides
  8. Cuire au four, 180 degrés, 30 mintes
  9. Faire la purée (recette infaillible de la purée parfaite)
  10. Pour le gravy: hacher l'oignon et le faire cuire doucement dans l'huile avec les herbes
  11. Délayer le bisto dans la bière, et la verser dans la poele
  12. Mélanger et laisser épaissir le gravy; retirer du feu quand c'est bien épais
  13. Dresser les assiettes avec une généreuse dose de purée, une tartelette, et une bonne louche de gravy par dessus; accompagner éventuellement de l'un ou l'autre légume vert
  14. Servir avec une bonne bière (la même que dans le gravy, ou pas obligé)


mardi 19 mars 2019

Scone, le monde est scone


On ne présente plus le scone, le petit pain écossais légèrement sablé, qui peut se déguster le matin, à l'heure du thé, ou à toute heure de la journée.


Ingrédients
  • 300 g de farine
  • 50g de fécule de maïs
  • 1 càc de bicarbonate de soude
  • 150 ml de lait de soja tiède
  • 1 citron
  • 1 pincée de vanille
  • 80 g d'huile de coco légèrement ramollie
  • 30 g de sucre de canne
Préparation
  1. Râper le zeste du citron avant de le presser
  2. Verser le jus de citron dans le lait tiède
  3. Mélanger dans un grand bol la farine, la fécule, le sucre et le bicabonate de soude 
  4. Ajouter l'huile de coco dans le bol, mélanger en écrasant avec les mains de façon à obtenir des espèces de boulettes de pâte sèche (comme pour faire un crumble)
  5. Y ajouter le lait et le zeste de citron, et bien mélanger; on obtient une masse de pâte assez épaisse
  6. Façonner des boulettes plates (des disques de 7 ou 8 cm de diamètre et de deux ou trois cm de haut)
  7. Laisser reposer une dizaine de mintes
  8. Faire cuire au four 15 à 20 minutes à 180 degrés
Suggestion
  • Mon coup de coeur: servir les scones encore chauds avec du formage de cajou et de la confiture de fraises
  • Notez qu'on peut également faire des scones aux petits raisins, à la cannelle, ou - un brin plus original -aux grains de nigelle.

lundi 18 mars 2019

BANOFFEE PIE

Une fois n'est pas coutume, je commence la semaine avec une recette de gateau, parce que c'est l'anniversaire de mon gentil frère. 

Cette recette plaira beaucoup aux linguistes et autres fans de portmanteau, puisque Banoffee est un sympathique mot-valise, composé de banana et toffee. C'est un gâteau très populaire au Royaume-Uni, qui est aussi très facile à préparer, et très délicieux...

Cette version est une réinterprétation personnelle, spécialement adaptée aux gens qui comme moi ne sont pas des spécialistes de la pâtisserie, et qui d'autre part permet éventuellement de caser des restes de fonds de placard, par exemple on peut bricoler la croûte avec un fond de paquet de biscuits (j'ai testé avec un reste de shortbreads c'était excellent), ou encore un reste de tofu soyeux, des bananes dont on ne sait pas quoi faire, etc.

La petite touche en plus: des graines de nigelle pour faire joli (et parce que c'est super bon avec les bananes).



Pour deux mini tartes
  • Pour le fond: une petite poignée de digestives (ou autres biscuits vegan), 1 càs d'huile de coco fondue
  • Pour la deuxième couche: 1 tasse de lait de soja sucré et 3 càs de poudre "pudding" style Impérial ou Bird's Custard (si vous n'en avez pas, utilisez simplement de la fécule de maïs, de tapioca ou d'arrow root, avec un chouia de vanille et de sucre) (ou encore: plutôt que de faire la crème vous même, vous pouvez utiliser de la crème vanille ou caramel style Provamel etc)
  • Pour la troisième couche: une banane mûre
  • Pour la quatrième couche: quelques càs de crème fouettée vegan
  • Pour la touche finale: 1 càs de graines de nigelle, et un peu de sirop en tube (d'agave, de riz, de blé..., voire, pour faire plus britiche, du Golden Syrup)

Préparation
  1. Disposer deux cercles à dresser sur des assiettes
  2. Préparer la crème vanille (délayer la poudre dans un peu de lait de soja, ensuite verser cette mixture dans le reste du lait à peine porté à ébullition, laisser épaissir tout en mélangeant); laisser refroidir
  3. Écraser les biscuits avec l'huile de coco fondue et tasser dans le fond de deux ou trois cercles à dresser.
  4. Disposer quelques càs de crème vanille dans chaque cercle
  5. Couper la banane en fines rondelles et les étaler dans les cercles sur la crème vanille
  6. Placer la crème fouettée sur les bananes (avec une douille si vous en avez une)
  7. Réfrigérer une petite demi heure
  8. Pour servir, ôter les cercles à dresser, et décorer chaque tarte avec un peu de graines de nigelle et un fil de sirop qui va dans tous les sens


jeudi 14 mars 2019

So long, and thanks for all the chips!

So long and thanks for all the chips
So sad that it should come to this
We tried to warn you all but oh dear

You may not share our intellect
Which might explain your disrespect
For all the natural wonders that grow around you

So long, so long and thanks for all the chips
UK's about to be destroyed
There's no point getting all annoyed
Lie back and let the EU dissolve (around you)

Despite those nets of tuna fleets
We thought that most of you were sweet
Especially tiny tots and yourpregnant women


A l'heure où je rédige cet article, personne ne sait encore ce qui se passera exactement - ou pas- le 29 mars prochain...

QUOI QU'IL ARRIVE - ou pas- la britannique gastronomie restera pour toujours dans mon coeur - et un peu partout ailleurs. C'est pourquoi je vous propose de redécouvrir toute la semaine prochaine quelques uns des grands classiques de la cuisine d'Outre-Manche...

Retrouvez ici toutes nos britanniques recettes déjà publiées! ...I SAY! ...So exciting!!!



vendredi 15 février 2019

Fasole uscata gatita

En Roumanie comme dans d'autres régions d'Europe, la bonne vieille casserole de haricots est une des grandes valeurs sûres de la cuisine traditionnelle végétarienne. On la parfume avec de l'ail, du laurier et du paprika.



Pour deux portions
  • 300g de haricots blancs
  • 1 poivron rouge
  • 1 oignon blanc
  • 1 petite carotte
  • 1 petite branche de céleri (facultatif)
  • 1 gousse d'ail 
  • 1 branche de thym
  • 1 feuille de laurier
  • 1 pincée de paprika hongrois
  • quelques càs d'huile de tournesol
  • sel
  • poivre
Préparation
  1. Faire tremper les haricots 12 heures et les faire cuire une heure dans de l'eau bouillante (saler à la fin)
  2. Hacher finement les légumes et les faire revenir dans l'huile de tournesol avec les herbes
  3. Après quelques minutes, quand les légumes sont quasi cuits, ajouter les haricots
  4. Assaisinner avec l'huile, le paprika, un peu de poivre - goûter et rectifier l'assaisonnement
  5. Pour que les saveurs imprègnent bien, vous pouvez faire mijoter au four quelques heures à feu très doux


Zéro déchet

Encore une fois, tous ces ingrédients sont très faciles à acheter en vrac...

jeudi 14 février 2019

Varza calita


Si j'ai bien compris, on peut réaliser cette recette avec du chou frais ou bien avec du chou fermenté (varza murata - similaire à de la choucroute bien sûr) - personnellement j'ai préféré prendre juste du chou fermenté de 12 heures (soit un chou simplement dégorgé et ramolli - un peu à la façon d'une pizza salat suédoise), en effet je n'aime pas trop la choucroute cuite (et d'un point de vue nutritionnel il est d'ailleurs toujours un peu dommage de cuire une choucroute après l'avoir fait fermenter si patiemment).



Pour trois ou quatre portions
  • 1 petit chou blanc
  • 1 petit poivron
  • 1 oignon blanc
  • 1 gros filet d'huile de tournesol
  • Une pincée de paprika hongrois
  • Une bonne grosse pincée de sel
Préparation
  1. Hacher le chou, hacher l'oignon, râper le poivron
  2. Mélanger les légumes et les saler pour les faire dégorger quelques heures voire une journée
  3. Faire chauffer l'huile dans grande poele
  4. Y faire cuire les légumes quelques minutes à feu vif, ajouter le paprika vers la fin 
  5. Il ne faut surtout pas laisser le chou cuire trop longtemps. Il doit vraiment être juste saisi dans la gaisse et encore un chouia croquant
  6. Servir avec des pommes de terre à la paysanne, ou MIEUX: une bonne platrée de mamaliga!
Zéro déchet

Pour les légumes, pensez aux marchés fermiers près de chez vous... Pour l'huile et les épices, vous pourrez même trouver votre bonheur dans des petites épiceries en vrac comme Stock (Place Cocq) ou Bulk (Rue Malibran). Evitez les grosses chaînes bio de hipsters qui menancent les petits magasins. :'(