jeudi 4 février 2016

Potée au chou de Jalhay

Après les bouquettes de ma Bonne-Maman, voici la potée de mon Bon-Papa...

Connaissez-vous le chou de Jalhay? Mon grand-père en avait dans son jardin. Quand on allait lui dire bonjour il faisait toujours sa mythique potée super rustique avec plein de patates et du jus. 

Le problème du chou de Jalhay c'est qu'il pousse essentiellement à Jalhay et dans la région. Au delà, il n'est pas très connu: mon maraîcher n'en avait jamais entendu parler quand je lui ai posé la question... Hélas donc, le chou de Jalhay est plutôt difficile à trouver - même dans la région de Verviers. A tel point  que j'ai du me résoudre, cette année encore, à manger du chou de Savoie à la place. Si quelqu'un connaît un producteur de chou de Jalhay ça m'intéresse - la saison n'est pas finie, j'ai encore de l'espoir. J'y crois j'y crois!



Pour 2 portions
  • 5 à 6 pommes de terre (charlotte, ou autre variété relativement ferme)
  • 1 oignon
  • une petite dizaine de feuilles de chou de jalay ou chou de Savoie ou de Milan
  • 2 càs d'huile de coco
  • 1 bonne pincee de sel
  • pour la garniture: 200 g de tofu fumé, quelques cuillères à soupe d'ume su

Préparation
La garniture
Si on vend des saucisses vegan près de chez vous (des un peu rustiques genre Field Roast), pourquoi pas, vous obtiendrez un effet visuel conforme au plat traditionnel. Sinon, des dés de tofu fumé feront très bien l'affaire. Personnellement, je préfère le tofu parce que je n'aime pas trop acheter des produits transformés. On peut également utiliser du seitan ou bien sûr manger la potée nature (ce que je vous recommande de faire la première fois que vous goûtez le chou de Jalhay si vous avez le bonheur d'en trouver).
Si vous optez pour le tofu, procédez comme suit:
  1. Prenez un bloc de tofu fumé (200g), coupez-le en cubes, et faites cuire les cubes à la vapeur 5 minutes
  2. Faites mariner les cubes dans 3 à 4 càs d'ume su, pendant un jour ou deux idéalement
La potée
  1. Peler les patates, les couper en deux et les faire cuire dans de l'eau salée
  2. Nettoyer les feuilles de chou et les couper grossièrement en morceaux, hacher l'oignon
  3. Faire fondre l'huile de coco dans une grande marmite, à feu doux
  4. Y déposer l'oignon et les feuilles de chou, couvrir
  5. Au bout de dix minutes, prendre les pommes de terre avec une louche et les déposer dans la grande marmite, avec un peu de leur eau de cuisson. (en fait j'ai préféré précuire les pdt à part de peur qu'il y ait trop d'amidon)
  6. Mélanger et casser grossièrement les pommes de terre
  7. Ajouter la garniture, un demi verre d'eau, une noix d'huile de coco, mélanger délicatement
  8. Couvrir et laisser mijoter encore cinq à dix minutes
  9. Rectifier l'assaisonnement avant de servir (sel, poivre)

...à l'arrière plan, la ferme de mes grands-parents

Aucun commentaire:

Publier un commentaire