lundi 18 juin 2018

Gespritzter

Il y a un truc que je fais souvent et n'avais jamais osé avouer à personne, jusqu'à ce que je découvre lors d'un séjour à Vienne que plein d'Autrichiens le font couramment: mettre de l'eau dans mon vin. Littéralement.

Eh oui, il arrive qu'on ait envie d'un petit verre de vin pour faire fête tout en préférant éviter les effets secondaires désagréables de l'alcool - soit qu'il fait très chaud, soit qu'il n'est que midi, soit que vous devez rester calme en présence de votre beau-frère, soit les trois - bref, il n'y a que de bonnes raisons.

Une solution simple? un demi verre de vin additionné d'eau fraîche, et hop, santé!


La recette pour un authentique Gespritzter, c'est moit'-moit', même si on peut mettre jusqu'à deux tiers d'eau quand il fait très chaud par exemple. Après, blanc, rouge, rosé, eau plate ou pétillante, on peut faire un peu tout ce qu'on veut. De préférence pas avec une bouteille à vingt boules, mais bon, après, c'est vous qui voyez. Personnellement, je préfère de l'eau plate bien fraîche sur un vin cheap mais néanmoins bio (on trouve facilement des cubis avec un label vegan dans les magasins bio).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire