mardi 5 septembre 2017

Le brunch littéraire qui sent le souffre


Cette recette est inspirée d'une salade que j'avais mangée il y a quelques années lors d'un brunch à Berlin (aaaah, Berlin!), il s'agissait d'une no-egg-mayonnaise tout simple (un peu comme celle-ci), mais avec en plus quelques morceaux de pâtes pour donner un peu de relief à la texture. C'est excellent pour un gros brunch de dimanche tout mou; je la fais aussi parfois pour des piques-niques - mais attention elle souffre vite de la chaleur.

Pour deux ou trois petites portions
  • Environ 1/2 tasse de tofu brouillé (=tofu ferme nature, huile d'olive, cumin, thym, safran et sel - du kala namak si vous aimez ça)
  • 4 à 5 càs de véganaise 
  • 1/2 tasse de pâtes alphabet, cuites et refroidies
  • 1 peu de ciboulette ou un jeune oignon
Préparation
  1. Si ce n'est déjà fait, préparer le tofu brouillé (le couper en gros blocs, le faire revenir dans l'huile d'olive, écraser avec une cuillère en bois, ajouter le cumin, le thym, le safran et le kala namak, mélanger), et, pour bien faire, le laisser refroidir (pour rappel, on peut le conserver plusieurs jours au frigo! Et on peut faire plein de trucs avec)
  2. Si ce n'est pas déjà fait, cuire les pâtes, et, pour bien faire, les laisser refroidir
  3. Certes, c'est le genre de recette qui est très rapide quand on a justement un reste de pâtes et un reste de tofu brouillé. Sinon, non.
  4. Mélanger le tofu brouillé, la véganaise, les pâtes, et la ciboulette hachée
  5. Rectifier l'assaisonnement
  6. Servir avec une petite salade, des toast, des haricots sauce tomate, et tout ce que vous avez sous la main: c'est ça, l'essence du brunch!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire