vendredi 15 décembre 2017

Noël bulgare

C'est désormais une trôdition, on a toujours fait comme ça depuis au moins deux ans: tous les six mois, From Belgium Witloof consacre une Grrrrande Semaine à Thème au pays qui entame la Présidence du Conseil de l'Union européenne. Après le Luxembourg, le Pays-Bas, la Slovaquie, Malte et l'Estonie, nous aurons donc l'immense plaisir cette fois-ci de découvrir la cuisine bulgare!

Et c'est chouette que ça tombe en fin d'année, parce que figurez-vous que j'ai appris une chose extraordinaire sur la cuisine bulgare, qui va toustes vous réjouir: en Bulgarie, le 24 décembre, on ne mange pas de viande. Ni d'autres produits animaux. En d'autres termes: la Bulgarie est tout simplement vegan le 24 décembre. Pauvres petits vegan de France et de Belgique qui mangerez trois feuilles de laitue le soir du réveillon (oui, votre belle-mère vous a prévu un menu spécial) ... Songez que pendant ce temps en Bulgarie les tables sont garnies de sept, neuf voire douze délicieux plats traditionnels tous vegan et tous plus succulents les uns que les autres.

"Bulgarie", 62 rue Froissart, très sympathique épicerie bulgare à Bruxelles!

L'abstinence de produits animaux la veille de Noël (et en théorie pendant tout l'Avent), c'est bien sûr une prescription alimentaire typiquement chrétienne; dans le temps d'ailleurs c'était comme ça pour tous les Chrétiens: rappelez-vous notre semaine médievale en octobre... Viande, lait et oeufs interdits pendant les jours et périodes de l'années décrétés "maigres": les vendredis, le carême, l'avent, etc. Ce qui pour notre plus grand bonheur avait incité nos ancêtres à créer plein d'alternatives végétales aux produits animaux comme le lait d'amandes ou les oeufs en sucre (... on en reparlera!).

Quand je pense à ça ça me fait d'autant plus mal au coeur de voir mes contemporains célébrer le mois de décembre en s'empiffrant de poa - dans l'idée que "Noël c'est nos racines"... Enfin bon... Bref, si jamais vous devez subir Noël en compagnie d'un Tonton Relou et dont la conversation dérape en mode "onépluchénouuuu-lézétrangé kirespek'pônotrôditioooooooon", et ce quelque part entre le foie gras et la biche, rappelez-lui que dans les vraies de vraies traditions de Noël, on ne peut pas manger de cadavre le 24 décembre.

 Retrouvez ici toutes nos super recettes bulgares!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire